SAINT PIERRE
fêté le 29 juin


(Eglise de Manosque)

Appelé par le Seigneur alors qu'il pêchait sur le bord du lac de Tibériade, Simon est l'un des premiers à suivre Jésus, qui lui donne le nom de Pierre.

A la question fondamentale que pose le Christ: « Et vous, qui dites-vous que je suis ?» , c'est lui qui affirme sa divinité «Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant». «Et moi, je te dis que tu es Pierre, lui répond le Seigneur, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'Enfer ne prévaudront pas contre elle.»

Témoin de la Transfiguration de Jésus, puis de son agonie, Pierre, pour être à même de guider ses frères, fait l'apprentissage de l'infinie miséricorde du Christ après son triple reniement. Et le Seigneur ressuscité lui confie solennellement son troupeau.

Pierre prend donc la tête de la petite communauté et sa parole de feu, après la Pentecôte, provoque de nombreuses conversions. Après un séjour à Antioche, puis à Corinthe, il s'établit à Rome. C'est là qu'il subit le martyre, vers 67, crucifié la tête en bas sur la colline du Vatican. Des fouilles récentes, pratiquées sous la basilique Saint-Pierre de Rome, qui recouvre celle que Constantin avait fait ériger au IVe siècle, y ont confirmé la présence de son tombea
u.
(D'après Bernadette Dubois - Famille Chrétienne)

retour au sommaire