A propos des secrets,


9/12/2014

COURRIER D'UN INTERNAUTE (23/3/2009) :
Le premier secret (avertissement) devrait être dévoilé pour Pâques de cette année 2009. Pourquoi les médias n'en parlent pas ? Mirjana doit avertir le père Ljubicic nous sommes impatients pouvez-vous me répondre sur ce sujet qui est d'une grande gravité?

REPONSE :
Un secret, par nature, est ...secret.
Il faut rester prudent quant à toute date annoncée et attendre patiemment l'intervention "officielle" de Mirjana.

***

Combien de temps dureront encore les apparitions ?

Le retour du Christ
"... Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul ... "


Les manifestations mariales dans le monde ne sont qu'un témoignage de la volonté de Dieu. Qui pourrait se prévaloir d'une hypothétique faveur pour annoncer Ses desseins, s'ils ne lui ont pas été révélés ?

Aussi, à la question d'un internaute , "A votre avis combien de temps dureront encore les apparitions ?", nous tenterons une réponse interrogative qui n'est autre qu'hypothèse : le nombre "40" détient-il la vérité ?

Déjà, au stade du pronostic ou de la spéculation, on a pu imaginer que les apparitions pouvaient durer 33 ans, l'âge du Christ sur terre. Or, au mois de juin 2016, cela fera 35 ans que la vierge apparaît à Medjugorje.

Dans la bible, le nombre "40" symbolise une certaine forme de pureté à atteindre. C'est le nombre aussi de l'attente, de la préparation, de l'épreuve ou du châtiment.
Quelques exemples :
Jésus dans le désert
Le Déluge
Quarante jours séparent l'Ascension de Jésus de sa Résurrection
Événements se rapportant à Elie
Les Hébreux dans le désert
Ninive
Règne de David et de Salomon
La Conception de Marie ( Joachim et Anne priaient avec ferveur pour avoir un enfant jusqu'à passer quarante jours de prières et de jeune dans le désert).
Etc. Etc.

Cependant, quelque soit la durée, il est fort à penser que la divulgation des secrets et de l'accomplissement des événements prédits seraient vraissemblablement, à terme, annonciateurs du retour du Christ, que la face renouvelée de la terre verra dans Sa Gloire.

En attendant tout ceci, dans la prière, comme le demande Marie, dans la foi et l'espérance, " Redressons-nous et relevons la tête car notre rédemption approche !"

J de C

***

La voyante Mirjana Dragicevic-Soldo a choisi le Père PETAR LJUBICIC pour révéler au monde, le moment venu, les secrets que lui a confiés la Vierge Marie. On peut se sentir attiré plutôt par l’une ou l’autre intention de prière. Pour ma part, j’ai toujours été bouleversée par la mission si difficile qui a été confiée à Mirjana. Elle est la première à avoir cessé de voir la Vierge Marie de manière quotidienne, ses apparitions ayant duré exactement 18 mois. Mirjana est la première à avoir reçu les dix secrets, secrets écrits sur un parchemin “non fait de main d’homme”, un objet du Ciel qui lui a été donné par la Vierge Marie. Par ailleurs, elle a dû choisir un prêtre qui, le moment venu, révélerait, les secrets. Quand la Vierge Marie le lui demandera, Mirjana appellera le père Petar et ils passeront sept jours en prière et jeûne. Le 7e jour, soit trois jours avant l’événement, ou les événements, le père Petar devra annoncer ce que la Vierge Marie lui aura demandé de révéler. Il a humblement accepté cette mission, sachant que le moment venu il ne pourra pas se taire, quelles que soient les paroles qu’il aura à dire. Il ne révélera qu’un seul secret à la fois. On ne sait pas sur quelle période de temps ces secrets seront révélés, mais, en théorie, il devra se passer toujours au moins dix journées entre chacun, puisqu’à chaque fois il y aura sept jours de prière et jeûne. Le secret révélé sera transmis au monde et se réalisera trois jours plus tard. Les deux premiers secrets concernent plutôt les paroissiens de Medjugorje et probablement toutes les personnes qui sont venues à Medjugorje, ont ressenti l’appel de la Vierge Marie et sont devenus de fait de "paroissiens de Medjugorje". Le 3e secret concerne le signe visible et indestructible qui sera laissé sur la Colline des Premières Apparitions et qui remplira de joie toutes les personnes qui ont cru. Les voyants ont vu ce signe qui est, paraît-il, merveilleux de beauté. (Sabrina Covic-Radojicic - (Editions Sakramento)

Le Père Petar Ljubicic a par ailleurs confié que trois jours avant l'arrivée des secrets, tout (absolument tout) pourra être révélé sur chaque secret : où il aura lieu, quand il aura lieu, ce qui va se passer exactement, combien de temps cela durera... Rien ne sera caché.

7 PAROLES DU PERE PETAR LJUBICIC SUR LES SECRETS DE MEDJUGORJE (12/11/12) (D'après chere-gospa.over-blog.com ) Voici un petit "florilège" de choses très intéressantes que le Père Petar Ljubicic a dites récemment lors d'une interview réalisée par le groupe italien "Maria a Medjugorje". Ce groupe a posté les propos du Père Petar sur Facebook le 10 novembre 2012 (source : Medjugorje Today / traduit par mes soins à partir de la version anglaise) :
1 En me parlant, Mirjana m'a révélé que les deux premiers secrets concernaient Medjugorje. Ils contiennent un avertissement et un avertissement important pour les fidèles de la paroisse de Medjugorje.
2 Je pense que la révélation des secrets nous aidera à devenir plus sérieux et plus conscients de nos responsabilités.
3 Le troisième secret sera un signe visible sur la colline des apparitions de Medjugorje. Pour tout le monde, c'est un signe de conversion. Mais nous ne devons pas oublier que ce temps est un temps de conversion et de prière. C'est un temps de purification spirituelle, et un temps de décision joyeuse pour Dieu.
4 La révélation des secrets aura un impact à la fois sur le nombre de pèlerins qui viennent à Medjugorje, sur l'attitude de l'Eglise catholique par rapport aux apparitions, et sur le status de Medjugorje dans le monde. Chaque année, des milliers et des millers de pèlerins viennent à Medjugorje. Quand les secrets seront dévoilés, il y aura sûrement encore plus de monde, et même probablement des gens qui n'avaient manifesté aucun intérêt pour Medjugorje jusqu'alors. Dans tous les cas, le futur de Medjugorje sera positif. Medjugorje deviendra plus un aimant spirituel. Vous avez tout à fait raison de penser que la révélation des secrets sera d'une importance capitale pour la reconnaissance ecclésiale.
5 Nous devrions considérer l'existence de ces secrets comme une aide, pour nous, afin que nous puissions prendre au sérieux la vie que Dieu nous a donnée, et utiliser le temps pour notre salut et pour le salut de nos âmes. Cela signifie que nous devons vivre de telle façon que nous puissions rendre des comptes à Dieu à n'importe quel moment. Si nous vivons ainsi, nous sommes toujours prêts à rencontrer Dieu et à paraître devant Lui. Et c'est pourquoi nous ne devrions pas avoir peur de la révélation des secrets. C'est aussi pourquoi il n'est pas nécessaire de chercher à savoir "quand".
6 Ces apparitions nous aident à comprendre que chaque moment de notre vie est important. Vous devez vivre en étant totalement attachés à Dieu, et vous devez le bénir par vos prières. Cela signifie que vous choisissez toujours Dieu et que vous rendez le fardeau de la vie plus léger.
7 L'histoire des apparitions de la Vierge Marie montre qu'Elle est toujours avec nous quand il y a de grands dangers. En regardant simplement les 150 dernières années, nous voyons que son amour et son intérêt pour nos besoins sont manifestes. Avec les apparitions, Notre Dame veut éviter le pire.

***

LA VOYANTE VICKA NOUS PARLE DES DIX SECRETS ET DU SIGNE DE LA GOSPA (http://oasis1.over-blog.com)

-
Voici deux chapitres tirés du livre "Je vois la Vierge", aux éditions François-Xavier de Guibert (chapitre 41 : "Les secrets de Notre-Dame" / chapitre 42 : "Le signe de Notre-Dame"). Vicka est interrogée par le père Yanko Bubalo.
-
CHAPITRE 41
"LES SECRETS DE NOTRE DAME"
-
YANKO : Et les secrets ? Il y en a toujours dès les apparitions de Notre-Dame.
  
VICKA : Je n'en sais rien. J'ai rencontré Notre-Dame pendant un an sans rien savoir des apparitions de Lourdes.
  
YANKO : Parlons donc des secrets de Medjugorje. J'ai déjà essayé de les percer mais en vain.
  
VICKA : Bien sûr, ils restent secrets !
  
YANKO : Là-dessus, vous êtes trop renfermés.
  
VICKA : Penses-en ce que tu veux, mais moi je sais ce que je peux et ce que je ne peux pas.
  
YANKO : Entre vous, parlez-vous des secrets ?
  
VICKA : Très peu ou pas du tout.
  
YANKO : Et si je vous pose une question, vous faites semblant de n'avoir pas entendu.
  
VICKA : Nous ne voulons pas en parler. Un point, c'est tout.
  
YANKO : Combien de ces secrets Notre-Dame vous a-t-elle promis ?
  
VICKA : Elle a promis dix secrets à chacun de nous six.
  
YANKO : Et ces secrets, sont-ils les mêmes chez vous tous ?
  
VICKA : Oui et non.
  
YANKO : Comment cela ?
  
VICKA : Les principaux secrets sont les mêmes chez tous. Mais il se peut que l'un de nous ait un secret qui ne concerne que lui.
  
YANKO : Toi, tu as un secret pareil ?
  
VICKA : J'en ai un. Il ne concerne que moi.
  
YANKO : Et les autres ?
  
VICKA : Je ne sais pas. Il me semble qu'Ivan en a un.
  
YANKO : Mirjana, Ivanka et Marija n'ont pas de secrets particuliers. Elles me l'ont dit. Le petit Jakov n'a pas voulu répondre à ma question. Quant à Ivan, il m'a dit une fois qu'il en avait trois ne concernant que lui. Mais le secret qui te concerne, lequel est-ce ?
  
VICKA : Laisse tomber. Cela n'a d'importance que pour moi.
  
YANKO : Mais tu peux me dire cela sans me dévoiler le secret !
  
VICKA : Bon : c'est le quatrième secret. Maintenant, laisse-moi tranquille.
  
YANKO : Tu ne peux rien me dire de plus ?
  
VICKA : Laisse tomber ! Je t'ai dit ce que j'ai pu.
  
YANKO : Et rien d'autre ?
  
VICKA : Rien. Parce qu'alors, le secret ne serait plus secret.
  
YANKO : Peux-tu me dire combien de secrets tu as déjà reçus ?
  
VICKA : Huit.
  
YANKO : En principe, on sait que dans ces secrets, la Sainte Vierge a annoncé quelque chose d'horrible pour l'homme. Est-ce vrai ?
  
VICKA : Tu dis qu'on le sait. Alors que veux-tu encore ?
  
YANKO : Bon, tu ne peux pas en parler ?
  
VICKA : Non, ça suffit.
  
YANKO : Mirjana nous a fait savoir que les secrets 9 et 10 contiennent des avertissements encore plus graves.
  
VICKA : C'est bien. Nous avons entendu. Cela ferait du bien d'y réfléchir un peu.
  
YANKO : Peux-tu me dire au moins ce qui va se produire selon les secrets ?
  
VICKA : Je sais ce que disent ceux que j'ai reçus.
  
YANKO : Mais sais-tu quand cela va se produire ?
  
VICKA : Je n'en sais rien tant que Notre-Dame ne me le dit pas.
  
YANKO : Mirjana dit qu'elle sait exactement ce qui va se produire et quand.
  
VICKA : Elle le sait. Notre-Dame le lui a dit. Elle lui en a parlé davantage.
  
YANKO : Est-ce que les secrets se manifesteront au monde avant le signe annoncé de Notre-Dame ?
  
VICKA : Mais je t'ai dit que je ne le sais pas. Ce que je ne sais pas, je ne peux pas le dire.
  
YANKO : Et Ivanka et Marija ?
  
VICKA : Je ne suis pas sûre, mais je pense qu'elles ne savent pas.
  
YANKO : Sais-tu si tous les secrets doivent se réaliser ?
  
VICKA : Non. C'est pour cela qu'il faut prier et jeûner, nous dit la Sainte Vierge, pour apaiser la colère de Dieu.
  
YANKO : Sais-tu s'il y a des secrets que Dieu aurait déjà adoucis ou même révoqués à cause de ces prières et du jeûne ?
  
VICKA : Je ne le sais pas.
  
YANKO : Pourtant, c'est vrai. D'après Mirjana, il l'a déjà fait pour le secret numéro 7. Tu te souviens en quoi il consistait ?
  
VICKA : Attends un peu. Ah oui, je me souviens !
  
YANKO : Est-ce que c'est bien pour nous qu'il soit révoqué ?
  
VICKA : Oui. Mais il aurait pu inviter plus d'un à devenir raisonnable.
  
YANKO : Je t'embête, je le sais. Mais dis-moi encore. N'est-ce pas difficile pour toi de garder ces secrets ?
  
VICKA : Pas du tout !
  
YANKO : Tu n'es vraiment jamais tentée de dévoiler quelque chose, par exemple à ta mère, à ta sœur, à une amie...
  
VICKA : Non, jamais.
  
YANKO : Comment cela se fait-il ?
  
VICKA : Je ne sais pas. Peut-être faudra-t-il demander à Notre-Dame. C'est son affaire.
  
YANKO : Et le petit Jakov ? Est-il aussi bien au fait des secrets ?
  
VICKA : Oui, même mieux que moi.
  
YANKO : Comment les garde-t-il ?
  
VICKA : Mieux que moi !
  
YANKO : J'ai compris. Plus je te parle, plus tu t'enfonces dans le secret. Le mieux est sans doute d'en rester là.
  
VICKA : Sûr !
-
CHAPITRE 42
"LE SIGNE DE NOTRE-DAME"
-
YANKO : Que peux-tu dire du secret particulier qui est le signe promis par Notre-Dame ? Dès le début, vous avez pressé Notre-Dame de laisser un signe pour que les autres vous croient.
  
VICKA : C'est vrai. Et au début, quand nous lui demandions, elle disparaissait ou bien elle commençait à prier ou à chanter.
  
YANKO : Parce qu'elle ne voulait pas répondre ?
  
VICKA : Sans doute.
  
YANKO : Et après ?
  
VICKA : Nous avons continué à l'embêter, et assez vite, elle nous a répondu (en inclinant la tête) qu'elle acceptait de nous laisser un signe.
  
YANKO : Elle ne vous l'a jamais promis en parole ?
  
VICKA : Bien sûr que si. Mais pas tout de suite. Elle mettait notre patience à l'épreuve. Eh, frère ! Penses-tu que nous faisons de Notre-Dame ce que nous voulons ?
  
YANKO : Après combien de temps, à ton avis, Notre-Dame vous a-t-elle promis ce signe ?
  
VICKA : Je ne le sais pas.
  
YANKO : Approximativement ?
  
VICKA : Peut-être un mois. Peut-être un peu plus.
  
YANKO : Oui, plus d'un mois. Tu as noté dans ton cahier : le 26 octobre 1981, la Sainte Vierge vous a dit en souriant son étonnement que vous ne lui posiez plus de questions sur le signe. Mais elle vous le laisserait, vous pouviez être sans crainte, elle tiendrait sa promesse.
  
VICKA : Je pense que ce n'était pas sa première promesse concernant le signe.
  
YANKO : Vous a-t-elle dit alors quel serait ce signe ?
  
VICKA : Non, seulement deux mois après.
  
YANKO : Etiez-vous tous ensemble ?
  
VICKA : Oui.
  
YANKO : Vous étiez sûrement soulagés ?
  
VICKA : Naturellement, on nous attaquait de tous les côtés, des journaux et d'ailleurs. Toutes sortes de provocations, sans que nous puissions dire quoi que ce soit.
  
YANKO : Que peux-tu dire de ce signe ?
  
VICKA : Je t'ai déjà dit tout ce qu'on peut en dire. Une fois, tu as failli m'avoir et m'en faire dire plus, mais Notre-Dame veillait.
  
YANKO : Où Notre-Dame laissera-t-elle ce signe ?
  
VICKA : A Podbrdo. Dans le lieu des premières apparitions.
  
YANKO : Sera-t-il là-haut dans le ciel ou sur la terre ?
  
VICKA : Sur la terre.
  
YANKO : Va-t-il apparaître tout d'un coup ?
  
VICKA : Tout d'un coup.
  
YANKO : Tout le monde pourra-t-il le voir ?
  
VICKA : Tous ceux qui viendront.
  
YANKO : Sera-t-il passager ou permanent ?
  
VICKA : Permanent.
  
YANKO : Est-ce que l'on pourra l'anéantir ?
  
VICKA : Non.
  
YANKO : Qu'en sais-tu ?
  
VICKA : Notre-Dame nous l'a dit.
  
YANKO : Tu sais vraiment comment il sera ce signe ?
  
VICKA : Vraiment.
  
YANKO : Sais-tu quand Notre-Dame nous le montrera ?
  
VICKA : Cela aussi je le sais.
  
YANKO : Vous le savez tous ?
  
VICKA : Je n'en suis pas sûre. Mais je pense que même nous, les voyants, nous ne le savons pas tous.
  
YANKO : Marija m'a dit qu'elle ne le savait pas encore, et le petit Jakov n'a pas voulu me répondre.
  
VICKA : Je pense qu'il le sait mais je n'en suis pas sûre.
  
YANKO : Ce signe est-il un secret particulier ?
  
VICKA : C'est un secret particulier. Mais il fait partie des dix secrets.
  
YANKO : Mais pourquoi Notre-Dame veut-elle laisser ce signe ?
  
VICKA : Pour montrer au peuple qu'elle est là parmi nous !
  
YANKO : Tu n'es pas commode, mais laisse-moi te demander : qu'arriverait-il si l'un d'entre vous trahissait le secret de ce signe ?
  
VICKA : Je n'y pense même pas, je sais que c'est impossible.
  
YANKO : Les membres de la Commission épiscopale t'ont demandé de décrire le signe et de dire quand il se manifestera, puis de cacher la lettre jusqu'à la manifestation du signe.
  
VICKA : C'est exact.
  
YANKO : Vous n'avez pas accepté. Pourquoi ?
  

VICKA : Eh, mon frère, pour ceux qui n'y croient pas d'avance, cela n'aurait pas changé grand-chose. Malheur à ceux qui attendront le signe pour se convertir ! Beaucoup viendront, s'inclineront peut-être même devant ce signe, mais pourtant ils ne croiront pas. Sois heureux de ne pas en faire partie !

***

LE VOYANT IVAN DIT QUE LES SECRETS MARQUERONT UN TEMPS DE GRANDE EPREUVE POUR L'EGLISE ET POUR LE MONDE (http://chere-gospa.over-blog.com )
Le 14 août 2012, le voyant Ivan a accordé une interview à Radio Maria dans laquelle il a dit des choses très intéressantes concernant les secrets. (source : Medjugorje Today ) :
PERE LIVIO FANZAGA : Ivan, est-il juste de dire que le temps des secrets sera un temps de grande épreuve pour l'Eglise et pour le monde ?
IVAN DRAGICEVIC : Absolument. Je suis tout à fait d'accord. En ce qui concerne les secrets, nous ne pouvons rien dire. Je peux simplement dire que c'est un temps très important. D'une manière particulière, c'est un temps important pour l'Eglise. Nous devrions tous prier pour cela.
PERE LIVIO FANZAGA : Est-ce que ce sera un temps d'épreuve pour la foi des gens ?
IVAN DRAGICEVIC : C'est déjà en partie présent, maintenant (A little bit is already present now).
PERE LIVIO FANZAGA : Et peut-être est-ce pour cette raison que le Pape Benoît XVI, inspiré par la Vierge, a annoncé une année de la foi ?
IVAN DRAGICEVIC : Je pense que le Pape est guidé directement par la main de la Vierge et, sur ce point, il est certainement d'accord avec vous. Il guide l'Eglise et ce qui se passe ici est transmis au monde entier.
IVAN DRAGICEVIC (fin de l'interview) : Vous voyez, quand nous parlons de ce plan de la Vierge, je peux dire que je ne sais pas ce qu'est ce plan exactement, mais cela ne signifie pas que je n'ai pas à prier pour la réalisation de ce plan. Nous n'avons pas besoin de tout savoir, mais nous devons prier et nous devons chercher à répondre aux demandes de Notre Dame. Si la Vierge veut cela, nous devons accepter sa demande.

 

43 10 00